patientez...
Ma selection pour le long termes Ma selection pour le court termes Accueil Les webcams météo de l'ouest Les bulletins météo Les cartes d'analyses et prévisionelles Un grand choix de vues satelites Les observations météo (précipitations, foudre...) mes liens préférés vers des sites météo généraux une initiation à la météo L'Orage du 2 juin 2002

Introduction

CaenLe 2 juin 2002 un gros orage est passé sur la région de Caen, entrainant de fortes précipitations et beaucoup de foudre. La présente page a pour objet d'essayer de vous le décrire en long, en large et en travers.
Pourquoi ? => Pour le sport et parce que c'est intéressant !

Toute les observations locales ont été faites en France, à Caen en Normandie. Toutes les heures indiquées dans les commentaires de cette page, sont des heures locales (TU+2).

La situation générale :

températureAvant d'attaquer, quelques mots sur la carte ci-contre = Températures un peu au dessus de 1000m, là où les effets jour/nuit ne modifient plus la température (idéal pour visualiser les masses d'air). Elle est datée du 3 juin à 2h, soit 6h après l'orage à Caen (une dépression met grossièrement une journée pour traverser notre pays). Les couleurs représentent les températures telles que décrites dans la légende (pour avoir un équivalent au sol, ajouter de 10 à 15 °C).

Au nord de la france, les masses d'air froide sont au Nord et les masses d'air chaude au Sud. Comme partout, les masses d'air chaudes et froides ne se mélangent pas vraiment, mais au contraire s'affrontent. La frontière n'est pas une droite rectiligne mais plutôt une longue ligne, sinueuse, mouvante et mobile, qui se déplace invariablement d'Ouest en Est. Tellement mouvante qu'à Caen on est tantôt dans de l'air "froid" ou tantôt de l'air "chaud" ("chaud" et "froid" sont, bien sur, relatif...). Pour généraliser, hormis grandes périodes anticyclonique (milieu d'une masse d'air), le pays a plus que l'habitude d'être à la frontière et de voir passer une fanradole de dépressions nées de l'affrontements de ces masses d'air.

Ce 2 juin au matin la région était toujours recouverte par la masse d'air chaud, mais plus pour longtemps puisque l'air froid venant de l'ouest (les dépressions vont toujours d'Ouest en Est) aborde déjà la Bretagne le matin. A chaque fois qu'une telle rencontre se produit, un front sépare les 2 masses d'air. Qui dit "front" dit au minimum "pluie". Comme en plus il s'agit d'un front froid, il y a tout lieu de craindre des nuages orageux. D'ailleurs les prévisions l'annoncent. Pour couronner le tout, il fait très chaud ce dimanche 2 juin ce qui est propice à l'instabilité de l'air (l'air froid se réchauffe par sa base en arrivant sur un sol chaud et prend ainsi rapidement de l'altitude avec toutes les conséquences associés). D'ailleurs on pourra lire le lendemain dans les actualités du site Météo France :

Juin commence bien !
Des températures particulièrement élevées ont été enregistrées dimanche 2 juin. On a ainsi battu des records dans le nord du pays avec 28.7°C à Caen (précédent record en 1980) ou encore 26.5 °C à Evreux. Les 30°C ont été dépassés dans la vallée du Rhône et le Roussillon.

Une perturbation orageuse doit donc traverser la région dans la journée, en fait, elle passera à Caen vers 20h30.

analyse+sat 2 juin 0h TU

Le 2 juin à 2h, la dépression 1011hpa accompagnée d'un front isolé à l'avant et d'un front froid à l'arrière aborde à peine la Bretagne.
Le front froid s'étend sur toute l'europe, mais en france c'est en Normandie qu'il sera le plus actif. ce soir là (voir les impacts de froudre)

 

analyse+sat 0h TU

Le 3 juin à 2h, il y a 6 h à peine que l'orage est passé sur Caen. On voit sur l'image satellite, ci-contre, que le gros de la masse nuageuse vient tout juste de quitter le calvados vers l'Est.


 

Vue de loin du Cumulonimbus avant son arrivée fracassante

Je manquait de recul (je m'y suis pris un peu tard), si bien que j'ai du faire un montage style mosaique pour pouvoir le mettre sur une seule image. (Vous l'aurez remarqué, je ne suis pas très doué pour les panoramas).

montage du Cb
Vue Ouest à 18h25

On voit sur la droite et en haut de l'image la partie Est du Cumulonimbus (Cb), donc son devant, sa crête. Elle est à haute altitude (environ 10 kms). Son aspect filandreux montre qu'il s'agit bien d'un Cumulus à forte extension verticale (profil en forme de tête d'enclume), donc d'un Cumulonimbus (Cumulus de pluie... et d'orage parfois).
A la noiceur de sa partie inférieure, on devine qu'il est épais donc puissant.

Vue de dessus (via Meteosat et les superbes images Dundee) :

Meteosat
Meteosat (vis) le 2 juin 2002 à 18h TU ( 20h loc.)

On retrouve notre Cumulonimbus pile poil au dessus du Calvados. L'image satellite permet de rendre compte de sa taille. Le Cumulonimbus, qui avait presque l'air d'avoir une dimension "humaine" vue de loin, est en fait gigantesque et s'étend de Barfleur au Havre.

Notez également sa forte extension verticale qui fait qu'il projète une ombre visible de la-haut (ce que ne font pas les nuages voisins)

Bref on a souvent, comme ce jour là, des "montagnes" au dessus de nos têtes et c'est tout juste si on les remarque et carrément rare qu'on prenne conscience de leur taille.

Le même quelques heures après :

NOAA France nord 3 juin 5h54tu
NOAA le 3 juin 2002 à 5h54 TU ( env. 8h loc.)

Récapitulons :

meteosat 2juin 6h
A 8h loc.
le front aborde la Bretagne,
En normandie on voit des Cirrus haut dans le ciel
meteosat 2juin 12h
A 14h loc.
La pointe Bretonne est bien couverte,
En normandie le ciel est limpide.
meteosat 2juin 18h
A 20h loc.
La chaleur combinée au passage du front a fait naitre
un gigantesque Cumulonimbus sur la Normandie.
meteosat 3juin 06h
Le lendemain à 8h loc.
Le gros du front est maintenant passé en Normandie et fait du bruit dans la moitié Est du pays. On apercoit toujours un relicat de notre gros Cumulonimbus.

 

Vue du dessous

Rien de mieux pour se faire une idée que des petites vidéos accélérées. Elles sont constituées d'une cinquantaine de photos prises au pied toutes les 5 sec. et assemblées en vidéo, à raison de 15 images secondes. Résultats ce qui a duré un peu moins de 5 min va se dérouler en un peu plus de 3 sec., d'ou une accélération dans un facteur x75. Des phénomènes invisibles à échelle humaine sont révélés.

Format .avi (compatible windows), taille VGA (640*480 pixels).
Les 2 dernières sont particulièrement spectaculaires !

video 1
19h45

au Nord Ouest
(3 sec. = 560Ko)
video 2
19h53

au Nord Ouest
(4 sec. = 430Ko)
video 3
20h02

à l'Ouest
(3 sec. = 884Ko)
video 4
20h12

au Sud Ouest
(2 sec. = 430Ko)
video 5
20h17

au Sud Est
(3 sec. = 1328Ko)

Vous noterez, au moins sur la dernière, alors que le nuage dans son ensemble s'éloigne vers l'Est, c'est à dire en gros vers l'horizon, une myriade de petits nuages et de "volutes" circulent à contre sens. Comme si le nuage avançait en roulant sur lui même, comme un gigantesque rouleau compresseur !

Précipitations

Les précipitations ont été si abondantes, que la visibilité a été considérablement réduite.

Pendant :

pendant la pluie
Vue Nord à 20h37

Peu après :

Après la pluie
Vue Nord à 20h47

La foudre

Pendant une heure ça a été le festival. Malheureusement l'absence de pénombre m'a interdit de photographier des éclairs. Dommage !

La carte ci dessous montre les impacts de foudre, avec une couleur par heure de la journée. La taille des points rend compte de l'intensité des phénomènes électriques. On voit que le nuage a commencé à être actif en arrivant sur le Calvados et qu'il s'est calmé en le quittant (provisoirement puisque le lendemain matin il attaquait ardamment la région parisienne, puis l'Est => Voir la carte suivante).

Sur les 2 cartes, on voit très bien localement la trajectoire de notre Cumulonimbus, mais aussi globalement la trace du passage du front froid sur toute l'Europe.

Foudre 2 juin

foudre 3 juin